Comprendre pour mieux agir: la radicalisation menant à la violence chez les jeunes

Dans le cadre du Plan d’action gouvernemental 2015-2018 – La radicalisation au Québec : agir, prévenir, détecter et vivre ensemble, le centre de recherche SHERPA a élaboré, en collaboration avec la Direction des services d’accueil et d’éducation interculturelle du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, une formation portant sur la radicalisation violente chez les jeunes au Québec.

Ce guide souhaite faire le lien entre cette formation et les orientations de l’éducation interculturelle, mises de l’avant par le MEES, afin de soutenir le personnel scolaire dans la mise en place d’actions efficaces à cet égard, notamment en favorisant le vivre-ensemble.

Comme le suggère son titre, Comprendre pour mieux agir, le présent guide poursuit deux objectifs. Dans un premier temps, il informe sur la radicalisation menant à la violence, notamment en sensibilisant le personnel scolaire aux multiples aspects du phénomène. Dans un deuxième temps, il présente les différents leviers qui existent en milieu scolaire pour promouvoir le vivre-ensemble, et suggère des pistes d’action et des outils.

Vous pouvez consulter le guide ICI.

 


Mener des groupes de parole en contexte scolaire

Dans le cadre d’une recherche-action, menée par Garine Papazian-Zohrabian, professeure à l’Université de Montréal et responsable du groupe de travail 3 du CIPCD, des groupes de parole ont été formés en classe d’accueil afin de soutenir le développement du bien-être et du sentiment d’appartenance chez ces élèves puis d’évaluer les retombées de cette initiative.

À l’issue de ce projet, le guide Mener des groupes de parole en contexte scolaire a été publié. Celui-ci peut être employé par des praticiens scolaire qui souhaitent offrir un espace à leurs élèves, réfugiés ou non, pour discuter de leur vécu à l’école.

Vous pouvez consulter le guide ICI.

 


Aborder les sujets sensibles avec les élèves

Certains événements de l’actualité, qu’elle soit nationale ou internationale, nous touchent, nous inquiètent, nous bouleversent, nous découragent même… Ils questionnent nos valeurs et nous interpellent en tant que citoyens et intervenants en milieu scolaire.

Inévitablement, nous sommes perplexes devant la nécessité de revenir sur ces événements avec les élèves. Faut-il nécessairement en parler? Si oui, comment éviter les dérives, contourner les écueils? Comment s’assurer de composer avec les différents points de vue qui pourraient être émis? Quelle posture adopter? Y a-t-il des précautions à prendre pour prévenir les débordements?

Ainsi, le CIPCD, en collaboration avec le Services des ressources éducatives et Sivane Hirsch, professeure à l’Université du Québec à Trois-Rivières, a souhaité proposer un guide pédagogique sur ce qu’il est convenu d’appeler les « sujets sensibles » à l’intention des intervenants de la CSMB.

Vous pouvez consulter le guide ICI.


Vivre ensemble en français

La CSMB est la commission scolaire la plus multiethnique du Québec, avec plus de 82% d’élèves issus de l’immigration. Parmi les 47 000 élèves qui fréquentent ses établissements en formation générale des jeunes, plus de 50% sont allophones, c’est-à-dire qu’ils n’ont ni le français, ni l’anglais ou une langue autochtone comme langue maternelle.​

Dans ce contexte, vivre ensemble en français représente un enjeu important et un défi stimulant. Ce référentiel s’adresse à tout le personnel qui accompagne, de près ou de loin, les élèves. Il présente les principes directeurs qui s’inscrivent dans l’apprentissage du vivre-ensemble en français, il clarifie certains concepts importants et fournit des outils pour mieux orienter les actions.

Vous pouvez consulter le référentiel ICI.


Guide d’accompagnement du film Bagages

Afin d’augmenter la portée pédagogique du film Bagages, le CIPCD propose quelques pistes d’exploitation pédagogique pour encourager la réflexion et la discussion avant et après le visionnement. Imaginées autant à l’intention des élèves que des équipes-écoles, ces pistes pourront toutefois être adaptées au degré de diversité inhérente au contexte dans lequel elles seront mises en œuvre.

Ainsi, pour chacune des cinq sections du film, certaines pistes, en noir, s’adressent à des milieux où la diversité est présente et permettront aux élèves immigrants de partager leurs expériences. D’autres, en orange, seront plus facilement exploitables dans des milieux peu marqués par la diversité en visant le développement de l’ouverture et de l’empathie à l’égard des immigrants.

Vous pouvez consulter le guide ICI.

 


Cadre de référence en orthophonie

Le cadre de référence en orthophonie de la CSMB a été lancé en février 2015. Ce document met pour la première fois de l’avant l’incidence du contexte pluriethnique et plurilingue sur les rôles et les mandats de ces professionnels et inscrit l’évaluation en orthophonie dans une démarche compréhensive et dynamique.

Vous pouvez consulter le cadre de référence  ICI.