Enseigner le français en milieu pluriethnique et plurilingue: enjeux et stratégies

Informations générales

Chercheure responsable

Françoise Armand, professeure, Université de Montréal

Responsable CSMB

Sylvie Gagné, directrice adjointe, Service des ressources éducatives

Autres membres du groupe de travail

  • Corina Borri-Anadon, professeure, Université du Québec à Trois-Rivières
  • Simon Collin, professeur, Université du Québec à Montréal
  • Manon Hébert, professeure, Université de Montréal
  • Serge Larivée, professeur, Université de Montréal

Orientation des travaux

Ce groupe de travail concentre ses travaux autour de la problématique générale de l’adaptation des pratiques pédagogiques dans le domaine de l’enseignement du français à des apprenants bilingues et plurilingues pour qui le français est la langue seconde, voire la langue tierce, notamment dans le domaine de l’usage des technologies de l’information.

Réalisations

Rapport de recherche Usages et compétences technologiques des élèves allophones (Collin, 2014)

Ce rapport présente les résultats de la recherche Usages et compétences technologiques des élèves allophones du primaire et du secondaire pour leur intégration linguistique et numérique réalisée par Simon Collin, professeur à l’Université du Québec à Montréal. Il porte spécifiquement sur les résultats propres à la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys.

 
Collin rapport CSMB 2014

Conférence Entre le dire et le faire: pratiques évaluatives des orthophonistes à l’égard des élèves de minorités culturelles (Borri-Anadon, 29 mai 2014)

Cette conférencière a abordé les enjeux auxquels sont confrontés les orthophonistes scolaires dans leurs pratiques évaluatives auprès des élèves de minorités culturelles tel que dégagés dans le cadre d’une recherche doctorale (Borri-Anadon, 2014) à partir d’entrevues individuelles réalisées auprès d’orthophonistes travaillant dans des écoles primaires montréalaises à forte densité ethnique et de rapports d’évaluation d’élèves de minorités culturelles. Cette recherche a permis, entre autres, de cerner comment les orthophonistes conçoivent et mettent en œuvre ce processus évaluatif par la description des actes professionnels qui le constituent, à savoir : l’évaluation en langue maternelle; le recours aux outils formels et aux procédures informelles; la réalisation de l’histoire de cas; l’établissement de la conclusion orthophonique et la formulation de recommandations. Les résultats de l’analyse ont été discutés à la lumière, d’une part, des difficultés et contraintes exprimées et, d’autre part, des travaux dans le domaine.

 
Borri-Anadon 29-05-2014

Lancement du nouveau site Internet ÉLODiL, Enseigner en milieu pluriethnique et plurilingue (12 février 2014)

Le 12 février 2014 a eu lieu le lancement du nouveau site Internet ÉLODiL (www.elodil.umontreal.ca) à l’Université de Montréal. Ce site, sous la responsabilité de Françoise Armand, regroupe, entre autres, des guides pédagogiques et des vidéos, dont certains réalisés dans des classes de la CSMB. Il deviendra certainement un incontournable pour les enseignants et les conseillers pédagogiques souhaitant mettre en place des activités qui visent l’apprentissage du français et la reconnaissance du bagage linguistique et culturel des élèves allophones. Ce lancementa également été l’occasion d’assister à la présentation d’une professeure reconnue internationalement dans le domaine des langues : Christiane Perregaux, de l’Université de Genève (Suisse). Pour l’occasion elle a prononcé une conférence intitulée L’Éveil aux langues, pour de nouveaux rapports entre langue commune et langues des élèves.

Conférence Apprendre le français langue seconde : étapes, processus et facteurs de réussite (Armand, 11 décembre 2013)

Le 11 décembre, Françoise Armand prononçait, dans le cadre d’une rencontre mensuelle des cadres de la Commission scolaire, le comité consultatif de gestion (CCG), une conférence intitulée Apprendre le français langue seconde : étapes, processus et facteurs de réussite. Prenant appui sur sa conférence du 17 avril précédent adressée au même public, elle a insisté sur l’importance, en classe, de permettre à l’élève de se référer à la logique de sa langue maternelle pour mieux assimiler celle du français, favorisant ainsi le développement de transferts positifs de ses connaissances et habiletés entre les langues et pour développer des capacités d’observation et d’analyse de leur fonctionnement (capacités métalinguistiques). En agissant ainsi, l’enfant se sent reconnu et plus compétent. La chercheure souligne que de plus en plus d’enseignants de la CSMB mettent en place, dans leur classe, une approche équilibrée qui met l’accent sur l’enseignement du français (et notamment de l’oral et du vocabulaire) tout en tenant compte du bagage linguistique des élèves allophones. La présentation d’une vidéo réalisée dans une classe de la CSMB par Louise Dufresne et Nancy Geoffroy (« La phrase négative dans plusieurs langues »), conseillères pédagogiques en français et en accueil, avec le soutien de Françoise Armand, a illustré aux participants comment faire en sorte que les langues maternelles des élèves allophones ne soient plus considérées comme un obstacle, mais plutôt comme une richesse à exploiter, et ce, pour le plus grand bénéfice de l’enseignement du français.

Conférence La réussite scolaire des élèves issus de l’immigration : faits saillants et expérience novatrice (Audet et Ledoux, 19 novembre 2013)

Le 19 novembre, Geneviève Audet et Jacques Ledoux ont donné une conférence intitulée La réussite scolaire des élèves issus de l’immigration : faits saillants et expérience novatrice dans le cadre du précongrès de l’Association québécoise des professeurs de français (AQPF). Après avoir présenté les faits saillants d’une recherche récente portant sur la réussite scolaire des jeunes québécois issus de l’immigration (Mc Andrew et al., 2010), qui démontre notamment que, dans l’ensemble, ceux-ci réussissent bien, mais avec une certaine variabilité selon la région d’origine, les conférenciers ont présenté une expérience novatrice qui s’inscrit en cohérence avec les conclusions : le projet Enseigner en milieu pluriethnique et plurilingue (Armand, 2011-2013) réalisé à la CSMB.

 
Audet et Ledoux 19-11-2013

Lancement de l’ouvrage Éducation interculturelle et diversité linguistique (Armand et Maraillet, 2013) et de son annexe Exemples d’exploitation de la littérature jeunesse (Armand, Pelletier et al., 6 novembre 2013)

Le 6 novembre, Françoise Armand et ses collaboratrices Érica Maraillet, Manon Pelletier, Lucie St-Hilaire, Marie Désilets et Delphine Guibourge ont lancé deux ouvrages issus du projet de Chantier VII. Ils sont disponibles en ligne sur le site www.elodil.umontreal.ca

    ELODIL_Couverts-2.

Conférence de James Cummins. Colloque Enseigner en milieu pluriethnique et plurilingue (8 mai 2013)

Le 8 mai 2013, s’est tenu le colloque Enseigner en milieu pluriethnique et plurilingue, à l’Université de Montréal. La CSMB a contribué à l’organisation de ce dernier, de même que Une école montréalaise pour tous, le Groupe de recherche Immigration, équité et scolarisation (GRIES) et la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Montréal. Yves Sylvain, directeur général de la CSMB, y a présenté le mot de bienvenue. La conférence d’ouverture Enseigner en milieu pluriethnique et plurilingue : état des connaissances pour des politiques et des pratiques éducatives efficaces a été prononcée par James Cummins de l’Université de Toronto, un professeur reconnu internationalement pour ses travaux sur l’importance de la valorisation de la langue maternelle. Les ateliers qui suivaient ont été l’occasion pour les finissantes du microprogramme Enseigner en milieu pluriethnique et plurilingue de présenter leurs projets, notamment les conseillères pédagogiques de la CSMB inscrites à ce programme. Le panel de l’après-midi a permis aux participantes du Chantier de formation continue CSMB-UdeM de partager leur expérience.

 
Cummins 8 mai 2013

Conférence Outiller les enseignants à œuvrer en milieu pluriethnique et plurilingue : construire ensemble une formule d’accompagnement des milieux scolaires (Armand, Ledoux et al., 17 avril 2013)

Le 17 avril 2013 a eu lieu la conférence Outiller les enseignants à œuvrer en milieu pluriethnique et plurilingue : construire ensemble une formule d’accompagnement des milieux scolaires, donnée par Françoise Armand, (professeure à l’Université de Montréal), Jacques Ledoux (directeur adjoint du Service des ressources éducatives), Johanne Test (directrice de l’école Saint-Gérard), Hélène Chagnon (enseignante à l’école Saint-Clément) et Annie Thibault (conseillère pédagogique français et accueil). Il s’agissait de la conférence de lancement du CIPCD. Une centaine de personnes, principalement des directions d’établissements et de services, s’étaient déplacées pour l’occasion. Plusieurs éléments de contenu en lien avec le plurilinguisme et l’ouverture à la diversité linguistique y ont été livrés, de même que les faits saillants, résultats et conclusions du projet.

 
Armand 17-04-2014